Carole Chaix

Carole Chaix vit et travaille à Paris depuis plus de 20 ans. Un premier album jeunesse est sorti en 2000. Aujourd’hui elle en compte 27. Son travail mélange les styles, traits et rencontres, allant des illustrations à sa table de travail au(x) terrain(s), sur le vif. Tout est permis ou presque quand elle rencontre le tout public, fresque participative géante à colorier, lecture dessinée... Son trait est le résultat d’un quotidien de partage et d’émotion, de collectifs, de combat et de vie, se retrouvant dans ses carnets, ses livres, autour d’une résidence ou d’une exposition qu’elle invente en prolongement de ses livres. 

Carole invite les enfants le temps du salon à participer au permis de colorier : une scène remplie de meubles blancs offerts aux crayons et à l’imagination de tous ! 

Dans les carnets de Carole il y a un beau bazar. Le dedans et le dehors y dansent. Vrais gens, projets, ambiances, personnages, instant, pensées, lieux, tout est là en même temps…Marc Daniau 

 

Mélusine Thiry

Mélusine Thiry est éclairagiste-vidéaste-créatrice de décors lumineux.
 Auteur illustratrice, elle apporte un éclat nouveau à l’univers de l’enfance. Ses explorations graphiques s’inspirent du tout petit et de l’infini pour imaginer le merveilleux et exprimer la difficulté et le plaisir de grandir. Ses mots disent les paradis à découvrir. À travers un travail multiforme, en lien avec la lumière et le mouvement, et teinté de mystère et de merveilleux, Mélusine Thiry touche à la fois aux profondeurs de l’intime et aux manifestations éclatantes de la beauté du monde. Elle consacre une grande partie de ses textes et de ses recherches graphiques à l’univers de l’enfance avec des albums aux titres évocateurs :

Si je grandis, Un labyrinthe dans mon ventre, La ronde des contes, Marée d'amour dans la nuit, En attendant...

Vous pourrez sur le salon découvrir son approche artistique en vous plongeant au cœur de son exposition pour les petits et, pourquoi pas, les grands...

  • La forêt de racine

  • Un labyrinthe dans mon ventre

Régis Lejonc

Régis Lejonc a été révélé par les éditions du Rouergue au début des années 1990. Auteur prolifique, il a publié chez une quinzaine d’éditeurs depuis, s’est lancé dans l’écriture de textes d’albums, puis dans la direction de collections. Il a également illustré pour la publicité et pour diverses agences de communication en France, au Canada et aux États-Unis pour finalement se consacrer pleinement à la littérature jeunesse depuis 2005.

2018 est une année de consécration : il s’est vu décerné deux Prix Sorcières pour les albums Le jardin du dedans dehors qui nous plonge dans le Téhéran des années 80 et Cœur de boisécrit par son ami Henri Meunier pour une revisite du conte du petit chaperon rouge.

Sa dernière collaboration, avec Marcus Malte, est un album-poème sensible et merveilleux, Tu seras ma princesse qu’il décline aussi en spectacle jazzy dessiné.

Il l’est l’auteur de Parole d’Homme, une fable préhistorique que nous avons présentée en spectacle à de nombreux enfants Lot-et-Garonnais. Richard Guérineau en fait régulièrement la lecture et Alfred l’accompagnement musical et sonore.

Régis Lejonc sera en résidence d’auteur au collège Crochepierre de Villeneuve-sur-Lot cette année.

Olivier Latik

Olivier Latyk est né en 1976 à Strasbourg. Après des études à l'école Olivier de Serres à Paris puis aux Arts décoratifs de Strasbourg dans l'atelier de Claude Lapointe, il s'installe à Bordeaux et travaille à l'atelier Flambant Neuf. Olivier a publié son premier ouvrage alors qu’il était encore étudiant et n’avait pas 20 ans.

Il n’a cessé depuis de produire pour la presse, la publicité, le loisir créatif, illustrer des documentaires, des couvertures, des romans jeunesse et bon nombre d’albums chez Nathan, Albin Michel, Casterman ou Milan... Son travail est apprécié en Angleterre et aux États-Unis. Sa bibliographie est impressionnante et la qualité de ses images irréprochable.

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson montre toute l’étendue de son talent : Ensorcelé pour s'être moqué d'un lutin, Nils devient tout petit. Il s'envole alors sur le dos de Martin, un jeune jars, et part pour un merveilleux voyage au milieu des oies sauvages.

Les séries Eliott et Le buveur d’encre ne cessent de nous enchanter...

 

Thomas scotto

 Thomas Scotto grandit au rythme des mots et rimes des Fabulettes d’Anne Sylvestre.

Après avoir écourté de longues études de lettres à Tours, il profite de la naissance de sa première fille pour devenir papa au foyer et commencer à écrire… Un bonheur reconduit tacitement à la naissance de sa deuxième fille !

Thomas Scotto passe avec allégresse de sujets légers et distrayants à d’autres plus sérieux en passant par des intrigues policières où le suspense est roi. Son style poétique et subtil offre des textes riches, nuancés, aussi stimulants pour les petits que les grands !

En 2015, aux éditions Thierry Magnier, il publie son premier album, illustré par Régis Lejonc, Kodhja. L'ouvrage reçoit les prix Lucioles BD en 2016 et "Bulles d’Océans" en 2017.
En 2016, il est récompensé du prix international en 2016 Chen Bochui International Children’s Literature Awards pour son album Une guerre pour moi.
En 2018, il crée, avec Laetitia Bodella et Pauline Denize, la lecture musicale de la nouvelle Le Noël d'Auggie Wren de Paul Auster, pour le festival “Le goût des autres”, au Havre.

Il anime régulièrement des ateliers d’écriture, des rencontres en milieu scolaire, en France et à l'étranger, des lectures publiques et dessinées de ses textes.

Kodhja a été joué au théâtre de Villeneuve-sur-Lot en mars 2018. Les Montreurs d’images à Agen l’ont intégré à leur programmation “Premières Toiles” le 30 octobre.

Henri Meunier

Henri Meunier vit à Toulouse. Il participe à de nombreux ateliers avec des enfants. Son premier album jeunesse, Le Paradis, illustré par Anouk Ricard, paraît en 2001 aux éditions Rouergue. Au détour de l'écriture, Meunier découvre l'illustration et publie plusieurs albums en solo. Il continue néanmoins sa collaboration avec Régis Lejonc, Nathalie Choux et Anouk Ricard.
 De son association avec Richard Guérineau naît Après la nuit, western revisité qui s'adresse à un public plus âgé. Vouée essentiellement aux enfants, l'œuvre d'Henri Meunier se veut avant tout poétique et se démarque des livres éducatifs et pédagogiques.

Il vient d’être couronné du prix sorcières avec Régis Lejonc pour l’écriture du très beau Cœur de bois, adaptation du conte de Charles Perrault, Le petit chaperon rouge.