Retour sur l'expo de Riff Reb's et Cailleaux

Expo Riff Reb's

Exposition "MARINES" de Riff Reb's

à la salle de la plage de Clairac

 

Cette exposition aux parfums d’embruns reflète la passion de Riff Reb’s pour la mer à travers un bon nombre de planches encrées de ses deux dernières œuvres, une galerie de personnages, des couvertures provenant de différents tirages, quelques crayonnés et recherches, ainsi qu’une dizaine de magnifiques marine en grand format, dont certaines en couleurs, créées spécifiquement pour l’occasion.
Auteur complet, Riff Reb’s se caractérise par la puissance de son trait et la maîtrise du découpage rehaussant l’atmosphère sombre et dramatique des romans. On notera l’expressivité graphique sans indulgence de ses personnages, allant parfois jusqu’à la caricature, sans jamais sombrer dans le grotesque. La richesse des scènes de mers est également au cœur des pièces qui seront exposées.

 

 

interview 2013

Interview de Riff Reb's, gagnant de la 1ère édition du prix de la BD Fnac

Expo Cailleaux

 L’exposition est l’occasion de mettre à l’honneur l’artiste Christian

Cailleaux, qui a embarqué sur Tara le temps de créer une bande dessinée, dont les premiers extraits seront visibles au Fort. Cet artiste iconoclaste, explorateur dans l’âme, a vécu durant 15 ans entre l’Afrique, le Québec et la France.

Amoureux de la mer, il a notamment signé « Les longues traversées » en 2011, sur un scénario de

Bernard Giraudeau, puis la suite en 2015 « Embarqué : Carnets marins dans le jardin

du commandant ».

http://ateliercailleaux.blogspot.com/

Expo Edith

Elle a un univers que l’on reconnaît au premier coup d’œil. Édith expose les planches de ses trois derniers albums, Le Jardin de minuit, La Chambre de Lautréamont et Emma G. Wildford.

« Emma est une jeune bourgeoise anglaise qui défie les conventions de sa classe sociale. Elle n’a pas un côté warrior mais elle mène sa vie comme elle l’entend ». Édith fait de ce personnage une femme fluette, presque fragile, très séduisante à l’allure très British et au doux regard. Elle ne cesse d’évoluer au fil de l’histoire imaginée par le scénariste Zidrou. « Emma se transforme à la fois dans son apparence physique et dans ses attitudes. C’est très progressif. J’aime beaucoup travailler sur l’évolution d’un personnage. Dans certaines bandes dessinées, on voit des personnages toujours fidèles au modèle de départ. Il y a quelque chose de figé. Et là, il n’y a plus une trace de vie. C’est dommage. Une héroïne peut être très jolie et aussi un peu moins parce qu’elle est fatiguée ou un peu moins bien maquillée. Comme dans la vie. En tout cas, Emma ne ressemble pas à la fin à ce qu’elle est au début de l’histoire ».

Emma G. Wildford, paru le 25 octobre 2017, raconte le récit d’une jeune femme dans les années 1920 qui part à la recherche de son amoureux dont elle n’a plus de nouvelles depuis 14 mois. Roald Hodges, membre de la national geographic society est parti à bord du Kinship vers la Norvège. Elle n’a aucune réponse à ses questions posées à divers membres de la structure. Avant son départ, son fiancé lui a adressé une lettre qu’Emma ne doit ouvrir uniquement s’il lui arrive malheur. Emma réfute cette éventualité et décide de partir sur les traces de Roald. Elle quitte son pays, le confort de sa vie et va perdre quelques illusions. « C’est une quête. Emma va davantage partir à la découverte d’elle-même et se rendre compte que la vie n’est pas aussi simple », commente Édith.

Il y a de l’aventure et de l’amour dans Emma G. Wildford. Édith amène des ambiances mystérieuses et poétiques comme elle sait si bien le faire. Et aussi beaucoup de grâce avec ce trait si facile reconnaissable. Édith fait découvrir quelques planches d’Emma G. Wildford jusqu’au 30 novembre au Sonic au Havre. Elle y a ajouté des feuilles de ces précédents albums, Le Jardin de minuit et La Chambre de Lautréamont et plonge dans une atmosphère de la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle.

https://www.facebook.com/pages/category/Artist/Edith-464044806952691/

 

Expo Mélusine Thiry "Autour des forêts"

EXPOSITION D'OMBRES PROJETÉES ET DE LUMIÈRES ANIMÉES

Cette exposition en papiers découpés d'ombres projetées et lumières animées est conçue comme un espace ludique dans lequel tout est mouvement, du sol au plafond. Modulables, ces dispositifs sur moteurs rotatifs sont une véritable parenthèse poétique visuelle et sonore qui invite chacun à plonger dans une rêverie enveloppante tout en développant ses sens de l'écoute et de l'observation. 
Cette exposition est une adaptation du livre jeunesse La forêt de Racine.

Ici, on observe, on découvre et on s'invente des histoires sans fin !

https://melusine-thiry-expo-autour-des-forets.blogspot.com/

 

Expo Marion Duclos

  Durant l'année scolaire 2016/2017, les professeurs d'Espagnol, d'arts plastiques, d'histoire et les docu-mentalistes de la Cité scolaire Stendhal d'Aiguil-lon ont fait participer les élèves de toutes les classes de 3° du collège et des classes de 1° des séries générales au projet "Mémoires de l'Es-pagne Républicaine". Ce projet a été mené en col-laboration avec une artiste de BD, Marion Duclos, qui est venue en résidence plusieurs jours dans la Cité scolaire. Le but de ce travail était de mettre en couleurs une période aujourd’hui per-çue en noir et blanc, celle de l'Espagne Républi-caine.