Les auteurs 2017

Jean-Baptiste ANDREAE - Felix et BIGOTTO

Guyot, CAPS et Mitteault - Manu CASSIER

David CENOU - Cécile CHICAULT

Benoît DAHAN - Nicolas DUMONTHEUIL

Benjamin FLAO - Patrick GOULESQUE

Gilles LE COZ - Gaëtan NOCQ - Christian PATY (Dzack)

Hervé PAUVERT - Emmanuel ROUDIER

Sophie RUFFIEUX - STRÖM

H. TONTON - TRISTOON (Tristan Lagrange)

TROUB'S

LITTÉRATURE JEUNESSE : 3 Auteurs présents à cette édition dans cette catégorie

Magali BARDOS - Mickaël EL FATHI - Camille GAROCHE

 

 

Emmanuel Roudier

Emmanuel Roudier est né en 1971 en région parisienne. Il obtient en 1992 un diplôme d’arts appliqués à l’ENSAAMA, et travaille dans un premier temps en tant qu’illustrateur pour la presse jeunesse et scientifique. Passionné d’archéologie, il publie plusieurs récits prenant place dans la Préhistoire : le cycle de Vo’hounâ, une légende préhistorique (2002-2013, Errance), pour lequel il reçoit en 2003 le prix « Décoincer la bulle » à Angoulême, conte une romance documentée et teintée de fantastique entre un homo sapiens et une chamane néandertalienne. Le cycle de Neandertal (2007-2011, Delcourt), forme une invitation à découvrir le monde et la culture des Néandertaliens, restitués au plus proche des connaissances actuelles, en même temps qu’une grande quête initiatique. Le cycle de La Guerre du feu (2012-2014, Delcourt), constitue l’adaptation fidèle, en trois tomes, du chef d’œuvre incontournable de J.H. Rosny Aîné. Parallèlement à ses activités d’auteur de bandes dessinées, Emmanuel Roudier travaille aussi comme illustrateur en préhistoire, pour des publications papier ou audiovisuelles, scientifiques ou de fiction. Sur un texte de Claire Troilo, il illustre un album jeunesse : Ao, le petit Neandertal (2010, Milan). Il est également auteur de jeu de rôle : Würm, jeu de rôle dans la préhistoire (2011, Icare), a obtenu le Grog d’Or en 2012. Le travail d’Emmanuel Roudier a fait l’objet de nombreuses expositions dans les plus prestigieux musées d’archéologie et de Préhistoire, en France et à l’étranger. Emmanuel Roudier vit actuellement dans l’Hérault.

http://roudier-neandertal.blogspot.fr/

EXPO PREHISTOIRE:  Venez découvrir les planches originales de
l’univers d’Emmanuel Roudier.
Vous pourrez admirer planches, illustrations et
croquis de son travail préparatoire des BD
La Guerre du Feu, Néandertal ou encore
Vo’hounâ.
Les 25 et 26 novembre en présence de l’auteur.
Entrée Libre aux horaires d’ouverture du salon.

 

  • La guerre de feu

Cécile Chicault - Hervé pauvert

 Cécile Chicault

Cécile Chicault est née le 18 novembre 1967 à Neuilly-sur-Seine. Son goût très prononcé pour les arts plastiques l'oriente vers l'université de Bordeaux où elle obtient sa Maîtrise puis le CAPES, et enfin l'Agrégation. Ainsi, elle enseigne le dessin pendant un an, mais la naissance de sa première fille l'incite à se consacrer à sa première passion : la bande dessinée. Elle intègre alors l'école des Beaux Arts d'Angoulême. Elle a depuis rejoint l'Atelier Sanzot, où elle travaille toujours avec Mazan, Isabelle Dethan et Jean-Luc Loyer... Elle réalise de nombreux projets dans le domaine de la communication, notamment pour les collectivités locales et départementales. Son tout premier album, destiné aux enfants, est l'adaptation du conte de Grimm Le Diable aux trois cheveux d'or. D'emblée, il se fait remarquer puisque des enfants de 7-8 ans lui ont décerné l'Alph-Art Jeunesse lors du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême en janvier 2000 ! L'auteur puise ses influences dans des domaines aussi variés que la peinture (Werner, les arts « Primitifs »), la BD (Crespin, Juillard, Turf), ou le dessin animé. Elle reste dans la collection jeunesse des éditions Delcourt avec un second album, Zélie, l'apprentie sorcière. Aujourd'hui, son plus cher désir est de pouvoir continuer à faire ce qu'elle aime !

http://cecilechicault.blogspot.fr/2017/

Hervé Pauvert

Hervé Pauvert est né le 12 janvier 1969 à Bergerac. Il enseigne l'Histoire et la Géographie à Angoulême, capitale mondiale de la bande dessinée. C'est donc tout naturellement qu'il prolonge son activité professionnelle de transmission de l'Histoire par l'écriture avec Cécile Chicault du scénario de La Saga de Wotila, dont le tome 1 paraît en juin 2011 ("Le Jour du Prince Cornu"). Hervé Pauvert est également auteur de chansons et musicien (album "Cantilènes", single "Les fées de Brocéliande", sous le label Kodo Prod), et a composé et réalisé la Bande Originale de La Saga de Wotila . Il travaille actuellement sur la suite du scénario de la série ("Les Trois Sanctuaires").

 

 

 

Benjamin Flao

« Benjamin Flao est un «homme-crayon», dit de lui son oncle, le peintre Gildas Flahaut.

Dès l’âge de dix ans, il pouvait passer des heures à dessiner sa main gauche sous tous les angles. Dès lors sa main droite n’a jamais cessé d’obéir à son œil aiguisé.»

« Il est passé par l’école Émile Colh où j’enseigne à Lyon, ajoute le dessinateur Christian Lax. Mais c’était presque en touriste. Il savait déjà tout faire. Un virtuose ».  

Benjamin Flao, est né à Nantes en 1975 dans une lumière douce. Puis sont arrivées les odeurs d'école qui font mal au ventre. Alors on dessine. Et puis après l'école, c'est la liberté de tout envoyer promener, y compris soi-même. Ensuite on fait des peintures sur les murs, des livres, des enfants, encore des livres parce qu'on ne peut pas vivre tout nu sur l'océan et puis on vient à Niort pour voir comment que c'est, et après... Benjamin Flao est un des dessinateurs les plus talentueux de sa génération. Lauréat 2003, pour Carnets de Sibérie, du prix Lonely Planet (Clermont- Ferrand, Biennale du carnet de voyage), il a cosigné depuis Sillages d’Afrique, La Ligne de fuite, Mauvais garçons et surtout l’exceptionnel Kililana Song, chez Futuropolis. il vit près de Lyon.

Kililana Song, du Nantais Benjamin Flao : L’Afrique de l’Est (Kenya, Érythrée) superbement saisie en immersion, au pinceau, à l’encre noire et à l’aquarelle.

bd-kililana-song-benjamin-flaoDes planches magnifiques, façon carnet de voyage, des personnages croqués avec espièglerie formant une galaxie vivante, souvent cocasse, qui comprend de nombreuses strates bien réelles de la société : sorcier qui communique avec les esprits des ancêtres ; gamins des rues ; colons aux projets colossaux et controversés ; dealers des bas-fonds et clients perdus ; arnaqueurs patentés de touristes un peu trop naïfs ; djihadistes surarmés ; pêcheurs ; prostituées ; tantine protectrice pour qui « l’important (…) c’est d’avoir des enfants en bonne santé autour d’elle« , p. 71 ; vieux capitaine increvable qui a fait la légion, « un authentique fils de pute, un animal dangereux, ex-para, ex-légionnaire, ex-mercenaire, ce que l’on fait de pire en la matière » (p. 113) ; brouteurs de qat*… La faune dans Kililana Song est essentiellement humaine – même si elle compte aussi quelques djinns** et autres anges des mers***.

On y suit donc les pérégrinations de Naïm, qui préfère musarder dans les ruelles et sur les toits surchauffés de la ville, à la recherche d’une bonne aventure et de quelques schillings à glaner, plutôt que d’apprendre par cœur, dans une madrasa****, le Coran à coup de chicotte. On peut le comprendre. Et c’est avec regret qu’on abandonnera ce petit héros débrouillard, après 272 pages savoureuses qui nous auront rapprochés de l’océan Indien, nous faisant plonger dans les atmosphères dignes de Hugo Pratt et des voyages exploratoires à la Monfreid dont se réclame d’ailleurs l’auteur, et ressentir la chaleur tropicale de ces régions mythiques où l’on construit encore des dhows***** pour la pêche, le transport des touristes, des marchandises… et des rêves de liberté iodés.

couv-Kililana-song

* Le qat est une plante hallucinogène et stimulante dont on mâchouille longuement les feuilles.

** Les djinns sont des esprits, entités plus ou moins légendaires récurrentes dans l’imaginaire musulman.

*** Surnom des dugongs.

**** Une madrasa est une école coranique.

***** Un dhow est une embarcation à voile traditionnelle.

Kililana Song, de Benjamin Flao, Éditions Futuropolis, 2016, 272 pages, NB : à déconseiller aux jeunes enfants et à Mme Christine Boutin – car on y parle de came et de putes.

Benoît Dahan

Benoît DAHAN, scénariste, dessinateur et coloriste, vit à Paris. Après des études d'Arts Graphiques à l’ESAG, il se lance dans l’illustration de presse (Le Monde, Libération, Le Point, Science et vie junior...) et de livres jeunesse. Simon Radius est son premier album de bande dessinée qu'il réalise avec son ami Erwan Courbier.


Illustrateur / Auteur-Dessinateur / Graphiste
3 rue Desprez
75014 Paris
France
E-mail : benoit.dahan@free.fr

http://www.benoitdahan.com/

 

Benoît Dahan

Sophie Ruffieux

Illustratrice free-lance, diplômée en droit et en archéologie, Sophie Ruffieux a choisi d’opter pour une reconversion récente dans le monde de l’illustration. Elle s’est fait connaître par son blog www.sophieruffieux-blog.com. Depuis, elle a travaillé pour des magazines féminins, à destination de la jeunesse et pour des agences publicitaires.

http://www.sophieruffieux-blog.com/

Troub's

Troub’s est né en 1969, à Pessac. Il a fait des études aux beaux-arts de Toulouse, puis d'Angoulême. Depuis, il vit en Dordogne, et, est devenu dessinateur-voyageur. Ses voyages en Chine, en Australie ou à Madagascar ont donné l’objet de plusieurs livres d’illustration ou de bande dessinée. Dessinateur contemplatif, amoureux de la nature et des animaux, il a également consacré un livre aux vaches.

Son site: 

http://troubs.fr/

Des infos:

https://www.bedetheque.com/auteur-272-BD-Troub-s.html

 

H. Tonton

Né à Chartres, H.Tonton dessine sa première planche à l’âge de 12 ans. Ses lectures de Gaston Lagaffe et des Petits Hommes lui inspirent nombre de personnages au nez développé comme Zuzu, Super Tonton, Hervé ou encore Jérémi le Vagabond. En 1990, la découverte de l'œuvre de Loisel vient tout bousculer. Autodidacte, H.Tonton se lance alors dans des histoires fantastiques plus importantes. Aujourd'hui, il partage son temps entre l’enseignement et la réalisation de BD « artisanale » en tant qu’auteur complet.

Urbin Monlins est commissaire-priseur dans la région lyonnaise. Il s'est construit une renommée grâce à ses ventes exceptionnelles. Il attire des personnalités telle la comtesse de Beauvière, à qui il vend une peinture singulière de l'art aborigène. C'est lors d'une soirée organisée au Château de Beauvière qu'il retrouve l'envoûtante toile et commet l'irréparable en la subtilisant. Dès lors, plein de culpabilité, Urbin se sent menacé, et afin d'éviter les deux détectives qui souhaitent l'interroger à propos du tableau volé, il décide de se retirer discrètement sur la côte varoise dans la villa de son enfance. Commence alors un voyage dans le passé, exalté par le chant des cigales, l'odeur de lavande et les retrouvailles avec Marlyn, une amie d'enfance. Mais l'apparition d'une petite métisse à l'identité mystérieuse va susciter beaucoup d'interrogations.

EXPOSITION DE PLANCHES ORIGINALES AU SALON  !

Andéaé (Jean-Baptiste)

Après des études aux Beaux Arts de Bordeaux, Jean Baptiste Andreae débute une carrière dans la publicité puis dans l'infographie. Il découvre la bande dessinée en 1991 suite à sa rencontre avec Mathieu Gallié. Après Mangecœur, leur première série primée à Angoulême en 1993, à Sierre en 1994 et à Angoulême en 1995, ces deux auteurs talentueux ont créé une seconde série, Wendigo encore chez Vents d'Ouest : une plongée dans les légendes du Grand Nord. Il se lance ensuite tout seul avec la série Terre Mécanique (Casterman) avant de dessiner La Confrérie du Crabe sur scénario du même Mathieu Gallié pour Delcourt. Puis en 2012, avec Wilfrid Lupano à la plume, il dessine le premier tome d'Azimut chez Vents d'Ouest.

 

http://jb-andreae.blogspot.fr/

 

Nicolas Dumontheuil

Nicolas Dumontheuil est né en 1967. Il vit à Bordeaux. En 1993, paraît son premier album, L'Enclave (Dargaud). En 1995, il crée l'événement avec Qui a tué l'idiot ? , qui reçut le Prix du Festival de Sierre 95, ainsi que l'Alph-Art du Meilleur Album à Angoulême et le Prix René Goscinny. 1999 : Malentendu (Casterman). 2001 : Première collaboration avec une scénariste, Éliane Angéli pour Le singe et la sirène, suivi en 2003 par Le singe et la dame blanche (Casterman) 2003/2004 : La femme floue, deux tomes parus (Casterman). 2005 : Le roi cassé (Casterman). En janvier 2007, Nicolas Dumontheuil arrive aux Éditions Futuropolis pour publier sa trilogie Bigfoot, adaptation libre du livre de Richard Brautigan, Le monstre des Hawkline. En 2009 et 2010, sont parus les 2 premiers Tomes du Landais Volant chez le même éditeur.
En 2016, chez Futuropolis,  "La forêt des renards pendus" d'après Arto Paasilinna.

En 2017, chez Futuropolis, l'auteur donne son dernier album en date: "La longue marche des éléphants" en collaboration avec Troub’s.

David Cenou

Né en 1971, il a fallu à David Cénou attendre ses 28 ans pour (re)découvrir la peinture, et la quarantaine pour publier sa première bande dessinée, Mirador, tête de mort (La Boîte à Bulles), ouvrage autobiographique sans détour sur sa vie passée de skinhead. Un ouvrage suivi l'année suivante par Panthers in the Hole, scénarisé par son frère Bruno et qui retrace le destin tragique de prisonniers américains maintenus plus de 40 ans à l'isolement. Sa dernière oeuvre, Un Juste, retrace l'histoire de son arrière-grand-père.

http://david-cenou.over-blog.com/

 

Gilles Le Coz

Dessinateur, roughman, directeur artistique, sur Paris. Je quitte le métro, boulot, dodo, pour la province. Je m'installe en free lance. Parallèlement à mon travail, je fais des recherches à l'encre de chine proche de la calligraphie. Passionné par la BD et les comics depuis mon plus jeune âge, je me décide enfin à monter un projet en BD. J'intègre un atelier avec des dessinateurs et des scénaristes, et c'est là que l'aventure commence...

Manu Cassier

Dessinant des "p'tits mickeys" depuis toujours(même si dans son cas, c'était plutôt des "p'tits Asterix"), et malgré des études en Arts plastiques, ce n'est que sur le tard que Manu a véritablement choisi de vivre de sa passion.
En fait, c'est avec sa venue dans le Lot (2003), la découverte d'un salon BD (Cajarc) et la rencontre d'auteurs qui en a résulté, que le déclic s'est produit et qu'il s'est dit "c'est possible".
Le temps d'avoir une seconde fille, de prendre un congé, d'abord parental puis en disponibilité, de peaufiner sa nouvelle orientation professionnelle et nous nous retrouvons en 2009 avec Manu adoptant le statut d'autoentrepreneur comme illustrateur.
En 2012, parait chez Cleopas Edition, le 1er tome d'un dyptique intitulé "Gueules cassées" écrit par Weissengel. Malheureusement, alors que plus de la moitié du tome 2 est réalisé, l'éditeur est contraint de mettre la clef sous la porte.
En 2014, l'éditeur Sandawe donne une sorte de dernière chance à ce projet sous la forme d'un intégral de 96 pages, rebaptisé "L'héritage du chaos". L'album sera financé en 2015 et paraîtra en 2016.
"Fugue berlinoise", le second opus de L'Héritage du chaos est en cours de financement depuis octobre 2016.

Parallèlement à ça, Manu réalise un album intulé "Les esclaves de l'île de Pâques", avec Didier Quella-Guyot au scénario, dont la sortie est prévue pour avril 2018, aux éditions La Boîte à bulles.

http://luniversbddemanu.blogspot.fr/

http://luniversbddemanu.blogspot.fr/

Tristoon

Issu d’une famille d’artistes où la peinture, la photographie, le cinéma jouent un rôle important, Tristan Lagrange se plaît très jeune à dessiner. Après des études générales à Paris et un goût prononcé pour les jardins et le paysagisme, il intègre l’École des beaux-arts d’Angoulême en 1996 pour un cycle de cinq ans. Des rencontres humaines fortes et l’envie de créer en groupe le font participer à plusieurs ouvrages qui joignent libre expression et expérimentation, dont Lapis- Lazuli et Le Mutant. Il crée en 1998, avec d’autres étudiants, l’association Café Creed, groupement d’auteurs dessinateurs.

Ström

Professeur d’allemand pendant douze ans, il se consacre totalement au dessin en 2004. Il commence par la caricature et le dessin de presse et publie quelques dessins sur le site «gueule d’humour». C’est dans un collège d’Orléans où il est en poste qu’il rencontre René Pakondji professeur de français et conteur. De cette rencontre naît en 2008 Corne et Ivoire aux éditions Afrobulles puis naîtra un second projet en 2010 «La galère du Roi».

http://strombd.over-blog.com/