Les expos

Les expositions nombreuses et variées pour cette édition 2016.

Sur le salon de Clairac, à la médiathèque de Castelmoron, au Comoedia de Marmande, au centre pénitentiaire de Eysses à Villeneuve sur Lot

- "Le dernier des Mohicans, à l'heure des grands espaces" 

de Cromwell au comoedia de Marmande puis retour de l'expo pour le salon à Clairac

Planches imprimées de l’album éponyme de Cromwell.
Le public pourra découvrir une exposition de Cromwell « Le Dernier des Mohicans ». Doté d’une culture vaste et d’un esprit « iconoclaste », Cromwell aborde le monde avec un oeil ironique et un graphisme d’une grande vigueur. En 2005, il a reçu le Grand Prix du festival des Planches et des Vaches pour l’ensemble de son oeuvre. Inquiétantes et fascinantes à la fois. Voilà le premier sentiment qui jaillit lorsqu’on découvre ses toiles. Pas besoin de chercher très loin pour comprendre le leitmotiv. Ici, le dernier des Mohicans est le héros. La forêt, la peur, la course folle...
"Dans ces peintures, je voulais mettre les racines, la terre et faire entendre les bruits.

 

Saison culturelle de marmande:

http://www.calameo.com/read/000010175bfc2d6d17794

 

 

 

 " En chienneté " de Bast

Cette exposition est basée sur l’ouvrage de Bast, ‘‘En chienneté, tentative d’évasion artistique en milieu carcéral’’, lié à son expérience menée auprès de mineurs incarcérés à la maison d’arrêt de Gradignan.

 "Un pour tous" de Le Fab

au salon de Clairac

 

Expo   BARPOV

au Florida d'Agen - du 09 novembre au 1er Décembre

Vers l'âge de six sept ans je tombais sur la couverture d'une encyclopédie de science-fiction qui représentait le monstre de « Frankenstein ». C'est ainsi que se produisit mon premier choc visuel  qui allait m'orienter définitivement vers ce genre littéraire et cinématographique. Le second choc fut la série « Philémon » de l'auteur de bande dessinée « Fred » et son exploration des lettres de l'océan atlantique qui allait m'ancrer durablement dans ce médium. L'autre auteur charismatique (parmi tant d'autres) fut « Richard Corben » et son univers de « Den », tant au niveau graphique que narratif.

Dans le domaine cinématographique « Stanley Kubrick » et son « 2001 l'odyssée de l'espace » aura sans contexte déterminé mon approche métaphysique de la science-fiction. Pour terminer ce tour d'horizon et dans le domaine littéraire, l'écrivain « Philip K. Dick » aura lui aussi influencé mon écriture de scénario de récit de science-fiction vers une approche plus sociologique et politique.

 

Ce sont les Editions Bamboo dans leur collection « Grand Angle » qui m'offrirent l'opportunité de mettre à l'épreuve mon dessin et donc ma première publication en bande dessinée. Le projet « Hellheim » avec comme scénariste « Paul Oliveira » comprenait deux tomes. Le premier parut en 2007 puis trouva sa conclusion dans une intégrale regroupant les tomes 1 et 2 en 2009. C'est sous mon véritable nom « Baradat Jean-philippe » que je signais ce premier essai qui par la suite fut remplacé par le pseudonyme « Barpov », contraction de mon nom maternel « Baradat » et de celui de mon père « Poves » ; un petit clin d’œil à un passif désordonné et chaotique.

Par la suite, je me consacrais à l'écriture de mes scénarios de science-fiction tout en réalisant divers essais de bandes dessinées pour différents éditeurs et différents domaines littéraires, ce qui  permit de faire évoluer mon graphisme et ainsi de le mettre à l'épreuve.

C'est en découvrant l’œuvre de « Juan Gimenez » que j'optais pour un style graphique en couleur directe réalisé à l'aquarelle avec au préalable un encrage de contour.

Ce qui aujourd'hui m'a amené à mettre en image « Les enfants de Darwin », un triptyque de Science-Fiction qui m'aura demandé deux années d'écriture. Ces trois tomes seraient l'introduction d'un récit de Space Opéra plus vaste et doté d'une approche sensiblement philosophique et métaphysique.

 

Vernissage le mercredi 9 novembre à 18h30   

http://www.adagp.fr/

http://www.copieprivee.org/