Jean-Philippe Bavadat "Barpov"

Jean-Philippe Baradat découvre sa vocation pour le dessin sur le tard. À plus de 20 ans, alors fonctionnaire dans l'Éducation nationale, il apprend le dessin en autodidacte. Les gènes de son père (diplômé des Beaux-Arts de Bordeaux) aidant, Jean-Philippe travaille son style des années durant pour signer aujourd'hui sa première BD Hellheim.

  • HELLHEIM

  • HELLHEIM

Wzgarda

 

Né en 1975 dans le sud-ouest de la France au sein d'une famille d'artistes, Jean Herbert Wzgarda est apparu sur la scène BD en 1992 avec Megalopolis - sa première œuvre de SF. Scénariste, dessinateur et coloriste, passionné de BD et de cinéma J.H. est un véritable autodidacte. Il a tour à tour fait ses armes dans différents secteurs artistiques en tant que décorateur, infographiste dans la publicité ou en co-réalisant des courts-métrages primés avec ses deux frères. Aujourd'hui graphiste indépendant et réalisateur, il collabore sur divers projets de BD ainsi que dans les domaines de la publicité, internet et sur des productions cinéma en tant que designer / illustrateur / storyboarder. Nourri aux comics US et à la BD franco-belge depuis son plus jeune âge, ce jeune dessinateur a multiplié très tôt les expériences artistiques telles qu'expositions et salons du livre, l'animation de cours de dessin et d'ateliers d'initiation à la BD, ou encore la fonction d'artiste consultant chez le leader international des feutres créatifs Letraset. La réalisation en 2007 d'essais sur Spider-man pour Marvel lui a véritablement permis d'adopter le format comic book qu'il semble désormais privilégier par rapport à son style très dynamique de dessin. Il travaille sans cesse sur de nouveaux projets BD et scénarios sur le thème du fantastique qui lui est si cher. Autant d'histoires et de séries qu'il souhaite développer dans l'édition ainsi que sur grand écran. Car après tout, le 9e Art n'est pas si éloigné de celui du cinéma...

http://www.jhwzgarda.com/

  • HADES

  • RINGHORM

  • BERSERKER GENESIS

Tanco Morgann

 

Né un 14 septembre 1982 à Toulouse, le petit Morgann ne se doute pas encore que son père (comédien/metteur en scène), sa mère (plasticienne) et son grand père (architecte) vont l’initier à l’art de manière général. Durant toute son enfance et son adolescence, il s’essaie donc, à diverses disciplines tel que la danse, la musique, la dramaturgie, la photo, ou encore l’audio-visuel. Mais seul le dessin va réellement lui coller aux baskets. C’est à l’age de huit ans que le jeune Morgann hérite d’une petite collection de comics, et que son père lui fait découvrir, Astérix, Tintin, Spirou et Rahan. La révélation est soudaine. Ca y est, c’est décidé, il sera dessinateur de bande dessiné. Il se mit, alors, à dessiner des Obélix, des Spider man et des Batman, sur les pages des cahiers de cours. Cela n’arrangeant pas son inactivité assidue à l’enseignement général, qu’on tente, tant bien que mal de lui apprendre. Durant son adolescence, la découverte, de peintre comme Mucha, De Vinci, Klimt, Lautrec, et d’auteurs comme Coyote, Maëster, Janry, Gazotti, Mc Farlane, Otomo, Toriyama, Pédrosa, Ramos, Barbucci, Augustin… Vont énormément l’inspirer, et donc enrichir son dessin. En 1999, il rentre au lycée de la communication St Géraud, à Aurillac, pour y apprendre les métiers de la publicité et de l’imprimerie. C’est à cette même période qu’il rencontre Wilfrid Lupano, à Toulouse, qui n’est autre que son voisin récent, et, qui lui donnera de précieux conseils pour devenir auteur de Bande dessinée. C’est n’est que quatre ans plus tard, le BAC en poche, et quelques projets refusés par les éditeurs, que Lupano lui propose une collaboration. Ils signerons un ans plus tard, « L’Ivresse des Fantômes » chez Delcourt

http://lesfantomesdemorgann2.blogspot.fr/

  • La gloire de mon père

  • Siorn

  • L'homme de l'année

Fred Vignaux

Né à Toulouse en 1972, Frédéric Vignaux partage sa vie estudiantine entre Toulouse, Montpellier et Lille où il mène des études scientifiques, jusqu'au jour où le virus de la BD (qui le poursuivait déjà depuis fort longtemps !) le rattrape. Il migre tout naturellement vers Paris où il écume les ateliers de BD pour finalement intégrer une école de graphisme. Parallèlement, il rencontre Éric Pailharey lors d'un jeu de rôle grandeur nature, et lui suggère d’écrire des scenarii. Après quelques courts récits pour des concours et des fanzines leur permettant de parfaire leur collaboration, ils obtiennent un premier prix au festival BD d'Igny. Ils enchaînent rapidement avec un récit complet, L'Ombre des Anciens. Le premier tome de ce projet, initialement prévu en trois tomes, sort aux éditions Pointe Noire, en juin 2002. Malheureusement, suite à la faillite de la maison d'édition, la trilogie restera sans suite. Quelques BD publicitaires plus tard (dont Cassini-Huygens : Objectif Titan pour l'Agence Spatiale Européenne), il signe le projet Time Twins avec Jean-Christophe Derrien au Lombard. Il a également réalisé les 2 tomes de la série L’Appel des légendes chez Drugstore et Le Pendule de Foucault avec Didier Convard et Éric Adam. En 2014, il inaugure la collection « Ils ont fait l’Histoire » de Glénat en signant les dessins de Vercingétorix.

  • Neige - Origines

  • Vercingétorix

Edith

Édith est née à Marseille le 25 juillet 1960. Elle collabore au sein d'Asylum à plusieurs ouvrages de Cromwell ou de Riff Reb's. Mais c'est véritablement en 1990 qu'elle donne naissance à Basil et Victoria sous un scénario de Yann. Cette série jeunesse est d'ailleurs récompensée par un Alph'art en 1993 et bientôt adaptée en dessin animé. Elle explore un peu plus sa fibre jeunesse et illustre plusieurs livres de l'École des loisirs tels que Jaune d’œuf ou Mon doudou. Elle laisse son côté féministe s'exprimer avec Quatre punaises au club réalisée avec Nathalie Roques, Dodo et Florence Cestac. Sa rencontre avec Corcal laisse libre cours à son attrait pour les pastels et les impressionnistes, c'est ainsi que naît la série Montmartre No future parue chez Casterman en 2000. Elle renoue avec la jeunesse avec ce dernier compagnon de route et dessine les aventures du Trio Bonaventure. La Confrérie des Chevaliers Sous la Table Ronde, société secrète tenant ses réunions sous la table du salon se constitue de trois petits frères et sœurs toujours en quête de nouvelles aventures. Cette fois, c'est décidé, ils iront à la recherche de dinosaures du jurassique! Ils rencontrent trois vieillards : Odilon, Onésime et Octavine, eux-mêmes frères et sœurs projetant de s’évader de leur hospice pour retrouver la mystérieuse forêt qui les mènera à la Maison jaune.

  • Le jardin de minuit

  • Anita Bomba

Matthey Maria -Paz

Marion Duclos

http://marion-duclos.blogspot.com/

En 1984, Marion a 3 ans, elle décide qu'elle sera ingénieur des zoos et forêts à cheval ou égyptologue. C'est donc tout naturellement étudie l'hydrobiologie et parcoure les rivières de France. À 25 ans, elle revoie ses ambitions à la hausse et se consacre à la bande dessinée. Attachée à sa région, elle intègre une école bordelaise, l'ESMI, où elle attaque une remise à niveau éclair. Elle travaille pour l'édition et la presse jeunesse (Fetjaines, Petit à Petit, Casterman et Fleurus), et découvre l'auto édition avec « Frogs in Scotland ». Aujourd'hui, elle veut se consacrer à « Ernesto », une histoire qui lui tient à cœur, pré-publiée en 2010 sur Coconino-World. 

  • Victor et Clint

Ström

Biographie : Ström est tantôt scénariste BD pour la série "Le petit oeuf" créée par P. Garand (tome 6, 7 et tome 8 en 2015), tantôt scénariste-dessinateur BD dans ses propres productions (La Banda, La galère du roi), tantôt dessinateur (Le Glaive de Burdigala-2014-Éditions DADOCLEM). Depuis 2013, il oeuvre dans le cadre de l'association "les 400 bulles" et a coproduit avec Mô un livret-jeu "Bons Becs" en 2014. Il anime de nombreux ateliers BD jeunesse (mais pas seulement) et aime à l'occasion pratiquer le dessin en direct, la caricature et le dessin d'actualité.